• [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    1 - Anatomie d'une hausse de ceinture

      Sur les pantalons de ces messieurs, l'envers de la ceinture est classiquement constituée d'une hausse de ceinture (également appelée "ceinture anglaise"), pièce de doublure plus large que la ceinture, coupée dans le biais et parcourue en son centre d'un ruban, que l'on peut acheter déjà montée dans les merceries (environ 6€ le mètre dans le quartier du marché St Pierre). Elle est sensée éviter un rendu trop raide ou une ceinture qui se déforme. Pour ce que j'en ai constaté, je dirais que ça fait joli (décor+cachette des couturages) et garderais mes réserves sur l'utilité réelle de la chose plutôt que de vous ânonner des bêtises, vu que ça n'empêche pas que la ceinture en elle-même soit coupée dans le droit-fil et thermocollée afin de demeurer inextensible.

      Dans l'optique de fournir des instructions pour monter une hausse soi-même, je me suis interrogée sur les particularités des différentes parties qui la constituent, en comparant :
      - celle du pantalon Arthur & Fox dépiauté il y a 4 ans, constituée de cinq pièces.
    et deux autres achetée chez Reine mais trouvables ailleurs :
      - une noire raide en coton majoritaire constituée de quatre pièces (I)
      - une plus souple en imprimés synthétiques constituée de trois pièces (2)

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    1 est sobre et rigide à cause du morceau de bougran contenu en son centre, mais ses bords restent flexibles puisque l'ensemble des couches est coupé dans le biais.
    2 est décorative, les tissus légers et ornementaux sont garnis de thermocollant léger intissé, ce qui gèle la flexibilité des bandes coupées dans le biais.

    Une hausse est donc composée au minimum de :
    - un ruban fin* (dans le droit fil ou dans le biais),
    - une bande de doublure coupée dans le biais disposée en bas de ce ruban
    - une bande de doublure coupée dans le biais disposée en haut de ce ruban en prenant les deux précédentes en sandwich
    +/- une bande de tissu rigide coupé dans le biais faisant la largeur de la hausse (dans le cas où les deux bandes de doublure n'auraient pas été thermocollées) placé à l'intérieur du dispositif.

      *D'après le livre de modélisme masculin d'Esmod, le ruban qui la parcourt était à l'origine en caoutchouc afin d'éviter que la chemise ressorte du pantalon. Comme dans mes investigations je n'ai jamais croisé de bande qui évoque du caoutchouc, j'imagine que la construction de la hausse peut aider à cela sans toutefois être un apport capital.

    **********

      Intermède apaisant sur la vision d'une chaîne de montage de hausse de ceinture en usine :

    **********

    2 - Fabrication d'une hausse de ceinture

      La fabrication reprend globalement celle de la bande noire et blanche qui est la plus simple et efficace des trois présentées.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    A - Pour un mètre linéaire de hausse de 5cm de hauteur, couper :
    ♦ une bande de 5cm de tissu raide type bougran, dans le biais (ici j'ai pris une popeline de mon stock qui présentait un bon rapport raideur/légèreté)
    ♦ une bande d'au moins 2cm de tissu uni type satin, dans le droit fil ou le biais
    ♦ une bande de 6cm de tissu léger pour le biais inférieur
    ♦ une bande de 7cm de tissu léger assorti ou contrastant pour le biais supérieur.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture
    B - Plier la bande de doublure supérieure sur l'envers sur 1cm et repasser ; puis replier en deux sur l'envers en faisant dépasser le repli libre de 0,5cm.
    C - Plier le ruban de satin en deux dans le sens de la longueur et repasser. Recouper la bande pour qu'elle fasse 1cm de hauteur.
    D- Plier la bande de doublure inférieure en deux et repasser.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    E - Caler la bande de bougran contre le repli de la bande de biais inférieure. Placer le ruban, bords libres sur bord libre de la bande inférieure. On peut faire une première couture dans les surplus pour fixer le tout mais ce n'est pas indispensable.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture
    F- Puis encapuchonner la partie supérieure de la bande de bougran avec le biais supérieur, en positionnant son rempli par dessus le ruban de satin, de manière à ce qu'environ 3mm de celle-ci restent visibles. Piquer l'ensemble tout du long de la bande supérieure, environ 1mm au dessus du ruban.

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

    [Out In The Middle] La hausse de ceinture

     Finito !


  • Commentaires

    1
    circé
    Vendredi 28 Septembre 2018 à 12:28

    avec un tel tuto, je n'ai plus d'excuse pour me lancer. c'est très clair. merci beaucoup .et félicitations

    2
    soffie
    Samedi 29 Septembre 2018 à 11:42

    (Je n'ai pas encore prévu de faire des pantalons à Monsieur, il faudrait déjà qu'il mette ses chemises.) Mais j'adore la vidéo, c'est complètement hypnotique ! Merci pour ton blog, toujours plein de conseils hyper documentés.

    3
    Liseli
    Lundi 1er Octobre 2018 à 09:06

    La commentatrice m'a laissée sans voix...

    Merci pour l'info de la bande en caoutchouc, même si je n'en ai jamais vu sur un pantalon, il y a quelque chose à gratter, Monsieur trouvant justement que les chemises ne restent jamais dans le pantalon (Quoi qu'avec ton modèle qui monte plus haut sur la hanche, il a moins râlé que d'habitude).

      • Lundi 1er Octobre 2018 à 12:12

        C'est fou cette vidéo hein, je trouve ça plus efficace que le doliprane pour diminuer le mal de crâne.

        Monsieur a-t-il déjà essayé les bodys ? ou les combis-chemise-caleçon ?

    4
    Sunshine
    Mardi 2 Octobre 2018 à 16:26

    Ahah, la révélation. J'ai vu un truc similaire à l'élastique sur un de mes pantalons prêt-à-porter (Cacharel) --> il s'agissait d'une bande un peu aggripante au milieu de la doublure d'une ceinture. Je ne savais pas à quoi ça servait.

    Mais jamais chez Mr et ça gratte quand on ne met pas la chemise dans le pantalon.

    5
    Un lieu à soie
    Mardi 16 Octobre 2018 à 22:09

    Magie de l'Internet !!!! non seulement ton blog est une merveille, mais en plus on atteint maintenant des sommets sur la finition des pantalons (mon graal). Je galère en ce moment sur mon premier pantalon avec patron "maison" (d'après le livre "patronner les pantalons") avec poches passepoilées derrière, italiennes devant, sacs de poche en coutures anglaises... je tâtonne un peu - avec le risque que l'ajustement laisse encore à désirer. La hausse de pantalon ajouterait un raffinement ultime !

    Concernant le caoutchouc, je sais où en voir.... certains pantalons sur le site de Paul Smith portent cette mention : "bande agrippante en caoutchouc pour un meilleur maintien des chemises". Maintenant que j'ai lu tes articles, ça me fait l'effet d'un antidote- ou d'une cure de désintoxication- pour le delirium provoqué par les photos intérieures de leurs pantalons... merci merci !

      • Vendredi 19 Octobre 2018 à 20:58

        Bien bien bien, il ne me reste plus qu'à essayer cette bande de caoutchouc !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :